Technique

Ayant vécu plusieurs années à Paris, Gary Zuercher connaît bien toutes ses merveilles, mais ce sont les ponts de Paris qu’il a choisis. Ces édifices le fascinent, avec leurs effets d’ombres et de lumières qui se déploient de manière unique et incroyable avec des nuances du gris au noir en passant par l’argenté, et qui ne se révèlent qu’à la nuit tombée.

D’où ce projet de photographier la majesté de chacun de ces 35 ponts de nuit, afin d’isoler et de mettre en lumière la beauté de l’architecture de ces ponts, à travers les qualités essentielles du traité noir et blanc.

Tout la série a été photographiée en moyen format , en employant uniquement les techniques traditionnelles. Dans un souci de qualité du tirage final, Gary Zuercher développe lui même ses tirages dans sa chambre noire.

Il expose la pellicule de l’appareil, développe le négatif, et imprime ensuite l’image finale grâce à un agrandisseur et tout un processus de bains de l’image dans des produits chimiques. Pour ensuite obtenir un tirage gélatine argenté, sélénium couleur. Il n’y a aucune intervention digitale. Le tirage final est l’unique représentation de ce qui a été photographié, en gardant l’intention artistique de la prise de vue et du développement.

Hotel de Ville